Pour une éducation plus flexible


Notre rapport mental au temps varie avec l'âge :

Proposition de FL : Semestrialisation de l'année scolaire : Un continuum scolaire sans rupture de la sixième à la terminale.

Les avantages sont considérables :

- Un pilotage et une modification en temps réel des emplois du temps en fonction des contraintes logistiques et humaines, des remplacements, de la formation des enseignements, des nominations en cours d'année, selon les options, les modules, les infrastructures disponibles.

- Un bac en juin et un à Noël sur la moitié des effectifs, avec donc la possibilité de le repasser plus rapidement.

- Redoublement court (4 mois) profitable et non subit.
- Un cursus personnalisé. On peut imaginer un redoublement en maths et un passage en français (d'ailleurs est-ce alors un redoublement ou un perfectionnement ?).

Des vacances plus courtes
- en été 1 mois 1/2 (juillet - mi-août)
- 1 mois en janvier (Noël compris)
- périodes ou l'on pourrait systématiser les échanges linguistiques entre collèges/lycées européens sur une quinzaine
etc.."



En complément, quelques principes afin de réduire la violence au sein des écoles :  
- Responsabiliser et respecter les élèves
- Encourager les élèves à pratiquer la médiation et l'altérité entre eux
- Une bonne communication entre tous les acteurs
- Importance de réserver un temps à l'écoute psychologique pour les étudiants qui le souhaitent
- Créer un sentiment appartenance (salle qui leur est réservée..)
- Intégrer aussi les parents (ex. tutorat, débats locaux ..)
- Environnement clair et équitable, plus souple et personnalisé
- Etc..

Aucun commentaire:

Publier un commentaire